Gros cailloux cherchent petites actions


"Je manque de temps", "je n'ai pas le temps"...je l'entends beaucoup autour de moi, dans me séances de coaching aussi. Oui, cette sensation de manquer de temps est parfois difficile à vivre, et crée des frustrations profondes. Alors oui, face à ce dilemme, il semble important de réfléchir aux gros cailloux de la vie, à ce qui est pour chacun-e le plus important, le plus cher, la condition sine qua non au bonheur.

Alors chacun-e va remplir son vase et bien faire en sorte de mettre les gros cailloux avant les moyens (moins importants) et les plus petits, plus superficiels encore. C'est une première étape importante : se fixer des priorités, connaître ses besoins, détecter ses manques et ce qui limite l'accès au bonheur. Cela prend du temps d'arriver à fixer ses priorités, cela demande du temps de bien détecter ses besoins, oui dessiner ses gros cailloux de la vie n'est chose facile. Un des gros cailloux pourrait être de prendre le temps de prendre ce temps, un cailloux universel, qu'on pourrait même mettre dans le petit pot de chaque petit être à la naissance : son gros cailloux de temps pour prendre le temps...de réfléchir à ses gros cailloux. J'aime cette idée ! Pas vous ?

Une deuxième étape me semble importante, alimenter nos gros cailloux. Pour cela, on peut penser à des grosses actions, mais aujourd'hui j'ai envie de porter mon attention sur les petites actions qui alimentent les gros cailloux. Je m'explique : si un de vos gros cailloux est de prendre soin de vous, de vous reposer, bien sûr que prendre des vacances sera une action importante. Mais si vous ne pouvez pas prendre de vacances car vous démarrez votre entreprise, que vous avez une grosse mission qui vous tient à cœur (et qui est un autre de vos gros cailloux), alors vous pouvez créer une grosse frustration. Pour éviter cela, je vous invite à poser des "petites actions". Pas de vacances, alors des micro-week-end de repos. Pas de week-end possibles, alors des temps de pause, des instants de repos, des exercices en tous genres. Vos autres gros cailloux : votre couple, vos enfants, vos amis...travailler moins peut être une solution pour leur consacrer du temps certes. Mais se retrouver pour un café, un repas en journée avec son conjoint, son amie ; prendre le temps de lire une belle histoire à son enfant ; envoyer un texto, pour dire "je pense à toi"...toutes ces petites actions faites avec attention pourront aussi vous combler.

Mais attention, comme elles sont petites ces actions, on pourrait ne pas les voir, parfois elles sont même déjà là pourtant. Il faut donc y porter beaucoup d'attention, les apprécier, les savourer...y être pleinement. Les petites choses regardées à la loupe deviennent tout de suite plus grosses...les gros cailloux ont besoin de grandes prises de conscience ou de grands changements parfois, oui certes. Mais ma recette aujourd'hui se situe dans le petit, l'appréciation du petit, la mise en place de petites actions pour nourrir les gros cailloux... vous m'en direz des nouvelles...



Écrire commentaire

Commentaires: 0