Croire c'est déjà agir

On connaît tous et toutes le pouvoir des prophéties autoréalisatrices mais finalement s'y attarde-t-on suffisamment ? Je veux dire par là, occupons-nous suffisamment bien de nos croyances positives ? et soignons-nous assez nos croyances limitatives ?  Pas si sûre...

Les croyances, nos croyances, sont puissantes et les philosophes nous ont éclairé sur le pouvoir qu'elles ont sur nos actions, car oui croire c'est déjà agir.

Les croyances nous guident, nous éclairent, nous ouvrent des portes et nous empêchent parfois de les ouvrir. Elles nous poussent à agir, elles nous poussent à reproduire...car elles c'est nous, c'est notre pensée sur le monde, sur l'autre et sur nous-même. Nos croyances sont le fond qui se met en forme et crée une cohérence, toujours vérifiable. Car oui ce qui est fort dans les croyances c'est, qu'à nos yeux, elles sont toujours "vraies" car elles sont toujours vérifiées dans nos actions, dans nos expériences.

Si par exemple vous êtes profondément certain-e que "la confiance ça se gagne" alors très certainement, vos expériences vous auront toujours confirmé qu'il ne faut pas faire confiance trop vite en quelqu'un...vous aurez certainement vécu des déceptions relationnelles liées à une "perte de confiance"...Et vous serez toujours capable de dire "je l'avais bien dit", "tu vois, je te l'avais dit"...autant de petites phrases qui tel des petits marteaux enfoncent durablement vos croyances dans votre pensée, dans votre être.

Ce que vous pensez de vous, ce que vous pensez de l'autre, ce que vous pensez de la vie se réalisera car "c'est ainsi et pas autrement", car "c'est impossible autrement", car "c'est comme ça", comme une fatalité. C'est la force des croyances limitatives...mais les croyances positives ont aussi beaucoup de pouvoir et elles aussi ont la capacité d'agir. Elles peuvent même agir sur nos croyances limitatives si à un moment donné on réalise que les limites ont des limites !

En gestalt coaching, la question des croyances est centrale et nous y mettons beaucoup d'emphase car c'est la porte de la transformation...petit pas après petit pas, cette porte s'entrouvre et une autre réalité peut prendre place, tout aussi "vraie" mais qui nous met elle directement sur la voie du bonheur.

Écrire commentaire

Commentaires: 0